Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

Grotte de Lançot

Article publié par B. BOUCHARD le mercredi 09 août 2017.

miniatureZoom

Nous ne connaissons absolument pas la cavité et la description de cette traversée nous a attiré : cirque «magnifique» (c'est vrai), «grandes salles et porche d'entrée. Re-magnifique». La topo parait simple, la traversée sans difficulté.
Sur le terrain, nous faisons déjà une rapide incursion à pied pour repérer l'accès : les cordes sont en place pour monter à l'entrée supérieure. Après un rapide pique-nique, nous retournons à la cavité avec le matériel et attaquons la montée pour rejoindre cette entrée. Nous nous faufilons dans un porche bas avec un courant d'air très sensible et visitons une galerie chaotique pas très passionnante. Nous contournons un petit puits qui permet l'accès au labyrinthe inférieur puis avançons rapidement jusqu'à une corde qui monte dans la « grande diaclase ». D'après la topo, nous aurions dû trouver un carrefour, mais nous n'en voyons aucune trace. Après hésitation et visite d'un laminoir glaiseux qui conduit à un cul de sac, nous décidons de remonter la corde dont nous n'avions pas connaissance. La « grande diaclase » se prolonge jusqu'à une nouvelle corde qui monte elle aussi... Nous qui pensions descendre, on ne comprend plus très bien. Après hésitations, nous finissons par faire demi-tour un peu déçu.
Dehors, une autre équipe de spéléo nous rejoint. Nous y découvrons Véronique, notre «ambassadrice de la spéléo au féminin» pour la région, et Christophe, qui a fait la topo de la cavité. Il nous explique le suite du parcours, plus compliquée que ce nous imaginions, et vu l'heure, nous décidons d'abandonner. Tant pis, ce sera pour une autre fois.
De retour à la maison, nous trouvons un mail de Christophe avec une description bien détaillée de la traversée. Pour la prochaine fois, nous savons où aller. Grand merci !

haut de page

Prospection et désobstruction grottes du Foulon et d'Auxon

Article publié par B. BOUCHARD le mercredi 09 août 2017.

miniatureZoom

Nous retournons près d'Avrigny pour revoir les cavités aperçues le 20 mai dernier, dont les grottes du Foulon.
La première présente un porche grossièrement rond, s'ouvrant dans un rocher et dans le prolongement d'une falaise arrondie. Le porche fait 2 m de large et 1,50 m de haut et sa profondeur est de 2 m. Un boyau haut de 0,50 m le prolonge vers l'ouest-sud-ouest (à 255°) sur 2 mètres et aboutit sur une petite alcôve prolongée de conduits étroits. Sur la gauche, à angle droit, un nouveau boyau encombré de cailloux et mesuré également sur 2 m prolonge la cavité vers le sud.
Sur la droite du proche d'entrée, on remarque un autre boyau étroit, impénétrable sans désobstruction. Il est surmonté de deux cheminées naturelles dont une fait 3,75 m de hauteur. Le développement de cette petite grotte est de 8 m.
Elle vient compléter notre connaissance de ce flan de vallée où nous avions répertoriée 3 grottes (grottes du Foulon) en 1986. Nous retournons rapidement voir ces cavités pour en faire un pointage, les coordonnées de celles-ci étant erronées.
A noter que, dans son inventaire datant du début du XXe siècle, l'abbé Parat parlait d'une grotte d'Auxon dans ce même secteur, sans que celle-ci n'ait pu être identifiée. La côte d'Auxon se trouve plus au nord et on y trouve quelques boyaux guère engageants. La grotte d'Auxon est certainement l'une des 3 cavités découvertes en 1986, la plus importante faisant 18 m de longueur et présentant un porche qui ne peut passer inaperçu. Si elle s'ouvre dans le Cotat du Foulon et non dans le Cotat du ru d'Auxon situé 2 km plus au nord, par contre, elle se situe pratiquement en face de la Ferme du Ru d'Auxon, ce qui peut expliquer cette appellation.

haut de page