Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

Prospection entre Chatel-Censoir et Avrigny

Article publié par B. BOUCHARD le jeudi 25 mai 2017.

miniatureZoom

En 1986, nous avions déjà parcouru la côte qui s'étend au nord de la Source d'Avrigny (Bruno, Pascal et Thierry Orgel). Nous y avions noté 3 cavités, dont l'une d'elles devait certainement être la cavité signalée par l'Abbé Parat, mais qui, jusqu'alors, n'avait pas été retrouvé : la grotte d'Auxon.
Retour sur le terrain pour revoir ce site, en partant de Châtel-Censoir et en redescendant vers le sud. Aux premiers affleurements, on trouve des boyaux élargis par les blaireaux. Plus loin, environ au point où les grottes sont pointées sur l'inventaire, se trouve quelques affleurements rocheux avec une cavité et quelques boyaux. Mais cela ne correspond pas aux descriptions des grottes découvertes en 1986 ! Celle-ci ressemble à une sorte de poche circulaire prolongée par des boyaux, dont l'un d'eux laisse passer un courant d'air bien sensible.
En continuant de suivre la côte, plus au sud je retrouve les 3 grottes déjà inventoriées : il faudra donc revoir leurs coordonnées !
Le fait est que la côte renferme d'autres trous, et qu'un retour sur site avec une pelle et matos topo s'impose.
A noter la difficulté d'accéder à l'ensemble du terrain : certaines parties sont grillagées, les chemins sont envahies par les ronces, des arbres se sont effondrés suite aux tempêtes de ces dernières années...
Après un casse croûte rapidement pris aux abords de la source d'Avrigny pour profiter de la fraicheur, je repars vers Lichères, suit la petite vallée du ruisseau de Saint-Gervais, m'arrête par deux fois pour voir des trous en bord de route (accès trop facile mais sans avenir) et je rejoins plus au nord le Côtat de Palotte qui longe l'Yonne. Je descends un vallon qui s'encaisse de plus en plus, jusqu'à un petit pilier rocheux et ébouleux qui semble en garder l'accès. A part ça, rien de bien spectaculaire dans ce bel endroit.
Retour en touriste par Magny puis Merry-sur-Yonne, juste pour apercevoir sur l'autre versant des rochers que je ne connais pas et qui domine la voie de chemin de fer. Prospection pour un autre jour.

haut de page

Prospection Avrigny

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 21 mai 2017.

miniatureZoom

Retour à Avrigny, cette fois pour prospecter toute la côte qui s'étend au sud-est sur 1700 m jusqu'à Asnière-sous-Bois, en portant une attention particulière à un petit vallon, à 400 m de la source. Celui-ci est dans le prolongement des 3 effondrements qui se sont produits il y a une dizaine d'année.
Sur un bon tiers du parcours, les affleurements rocheux sont nombreux, mais les quelques fissures observées n'apportent pas d'informations nouvelles.
Puis la côte devient moins passionnante avec une pente terreuse guère prometteuse. Toutefois, on finit pas retrouver des affleurements rocheux et quelques boyaux squattés par des blaireaux. Peu d'intérêt malgré tout.
Au retour, en passant plutôt vers le bas de la côte, on découvre deux belles entrées de cavités, également occupés par des blaireaux. Pénétrables sans trop difficultés, elles sont sans avenir, les galeries étant juste creusées sous une dalle calcaire isolée.

haut de page

Propsection de Bazarnes à Avrigny

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 14 mai 2017.

miniatureZoom

Visite de différents vallons en rive gauche de l'Yonne à Trucy-sur-Yonne.
Rien à signaler.
Remontée de début de coteau en aval de la source d'Avrigny sur environ 1000 m.
Pleins de ronces et plusieurs boyaux qui mériteraient quelques coups de pelles. L'un d'eux, bouché par les chasseurs, donne sur une diaclase verticale.
Nous profitons pour faire des photos de la source d'Avrigny, appareil photo sous l'eau.

haut de page

Canyon de Gleizolles

Article publié par L. OFFREDO le dimanche 21 mai 2017.

miniatureZoom

Descente du sympathique Canyon de Gleizolles, cotation v2.a2.I.
Après une marche d'approche de environ 1H00 dans le magnifique vallon de la Courance, nous avons descendu ce sympathique canyon d'initiation.

La veille, des précipitations conséquentes rendaient la descente dynamique.

haut de page

Topographie à L'Isle-Sur-Serein

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 01 mai 2017.

miniatureZoom

Retour rapide à L'Isle-sur-Serein pour faire un bout de topo.
Le plan de la cavité la plus facile d'accès, formée d'une petite salle prolongée par des fissures est levé. La grotte fait une dizaine de mètres de longueur.
A noter la présence d'un nid d'oiseaux à l'intérieur de la grotte.
La boussole nous lâche (elle a pris un mauvais coup), on n'en fera pas plus aujourd'hui.

haut de page

Camp de la Ligue Spéléo Bourgogne - Franche-comté

Article publié par S. BONNIN le mardi 09 mai 2017.

miniatureZoom

22/04 : Arrivée au Gîte de l'ASPA pour l'équipe SCC. Nous sommes 28 Bouguignons en ce début de camp et nous sommes accueillis par le président de l'ASPA et 3 de ses amis spéléologues locaux (Jérôme, Loufi, etc.) par un verre de l'amitié. Ils nous conseillent des cavités et autres activités à faire dans la région.

23/04 : il fait tellement beau que nous décidons de ne pas nous enfermer sous terre. Au lieu de cela, nous prenons la route de Buis les Baronnies pour aller découvrir la via Ferrata récemment installée sur le Rocher du Saint Julien qui surplombe la ville.
Participants : Zébulon, Esméralda, Gendarme, Kro, Palmus, ainsi que de nombreux autres bourguignons de la troupe, en de petits groupes.

Notre Pauvre Zébulon se fait une tandinite au pied, qui malheureusement l'handicapera toute la semaine.

Une fois rentrés à st Christol, Palmus s'en va faire l'Aven du Château avec Etienne et Sébastien.


24/04 : Palmus et Gendarme vont faire l'Aven Aurel, situé sur la commune du même nom, avec Sosso et 4 autres Spéléo. Ils touchent le fond boueux à -99 m, la cavité est entièrement brochée et ne présente pas d'étroitures, idéal pour travailler sur corde.

Le matin, décidément, difficile de passer sous terre, donc direction le Colorado Provençal de Rustrel pour Esmée, Kro et Zébulon pour le SCC. L'après-midi, Esmée va faire l'Aven du Château avec la famille Clément, pendant que Zébulon et Kro vont faire un tour / repérage d'entrée de cavités autour de St Christol (~ 17 km) : entrée du Souffleur, de l'Aubert, de l'Azé, de l'Autran, de la Vipère, de Borel.

25/04 : Kro emmène Esmée et la Famille Chaput élargie à l'Aven Aurel, nous sommes 9 pour cette descente, l'équipement, en particulier les longueurs de cordes sont adaptées sur les conseils de Sosso et de sa visite de la veille.

Palmus et Gendarme, eux, vont faire la Perte du Calavon avant les précipitations attendue la nuit suivante.

26/04 : Le Kro descend dans l'Aven du Château avec Clément, Sandrine, Jean-Michel et Violette, pendant qu'Esmée va faire le Rousti.
Palmus et Gendarme vont se balader dans le Colorado de Rustrel. Palmus y choppe une crève phénoménale qui lui durera 15 jours à compter du lendemain.
Le soir, toute l'équipe s'en va visiter l'Observatoire de Haute Provence situé à St Michel l'Observatoire.

27/04 : Grosse sortie à l'Aven d'Autran pour Palmus, Etienne et Sébastien qui profitent de l'équipement des puits d'entrée (par les Niverniboues en début de semaine) auquels ils ajoutent le P103. La galerie concrétionnée qui part de la base de ce puits est un super cadeau pour les yeux. Belle course de 14H00.

Esmée, accompagnée par la famille Clément et Aurélie, vont jusqu'au début du grand méandre.

Kro emmène Clément, Sandrine, Jean-Michel et Violette faire le seul canyon répertorié sur le plateau, le Malencon (Montbrun les Bains), l'accès se fait par le hameau perdu de La Gabelle, près des gorges du Toulourenc. Il est très joli et nous bénéficions des précipitations de l'avant-veille, mais l'eau et l'air sont froids !
Gendarme descend dans le Rousti.

28/04 : Objectif Trou de Vent (Ventoux), mais une fois arrivé au sommet du Mont Ventoux (1912 m), ce dernier est balayé par des vents violents qui fait bouger notre véhicule et le col est fermé. Il faut – 7°c en réel, je ne vous parle pas de la température ressentie !!! Nous nous rabattons alors sur une randonnée dans les Gorges de la Nesque.

De son côté le Gendarme va faire un peu de rando avec Isa, Nath et Erwan.

29/04 : Le Kro descend faire l'Aven Aubert avec les Niverniboue, il s'agit d'une entrée haute du trou souffleur, découverte en 2013 après d'importants efforts : remontée de l'amont du méandre de l'Ankou, escalade artif d'un P55 et d'un P100 (Puits de L'Adrénaline), avant de jonctioner avec la surface dans une volière après un repérage radio. La Puits de l'Adrénaline est hyper fractionné avec de belles broches judicieusement positionnées et une fois dans la partie finale, on en prend plein les yeux, incroyable !!!

De leur côté, Gendarme et Palmus font équipe avec 4 autres pour déséquiper les puits d'entrée de l'Autran au petit matin. Les Alpes ont été poudrées dans la nuit, c'est un beau tableau.

L'aprème, Palmus va, accompagné de Doc, Soso, Pizza, Esmée, et quelques autres, explorer l'Aven Julien / Aven des Neiges qui communique en avec le réseau du souffleur d'Albion. Le trou est équipé car les locaux sont en nombre sur place pour une explo et désob interclub (ils sont au fond et nous ne les croiserons pas sous terre). Palmus s'aventure en pointe jusqu'en tête du P50 dans cette cavité à méandres et rampings étroits par moments mais assez concrétionnée. A refaire absolument (avec une bonne topo car paumatoire).

30/04 : lever tôt pour Palmus, Alain Pizza, et François le Doc pour aller faire le puits d'entrée (167 m quand même) du Jean-Nouveau.
Esmée, Zébulon et Le Kro, eux, prennent le chemin du retour.

01/05 : Gendarme et Palmus rentrent par la route des sans-dent et il a encore neigé au dessus de 1000m, notamment sur le Dévoluy qui nous offre une belle carte postale lors du retour.

Encore un camp Ligue très convivial et super bien organisé par les frères Chaput, un grand merci à eux ainsi qu'aux 40 participants qui se sont rencontrés sur cette semaine Albionesque.
Ce n'est pas encore pour cette année que nous partagerons ce camp avec les nouveaux collègues de Franche-Comté, mais l'au prochain Jean-Marc Chaput nous promet le Lot, ce qui devrait nous faire déplacer en nombre.

Kro / Palmus / Esméralda / Zébulon / Gendarme

haut de page