Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

Canyon d'Ullion (vallée de la Tinée)

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 02 juillet 2017.

miniatureZoom

Le canyon d'Ullion est décrit comme le plus beau canyon de la vallée de la Tinée, et comme étant peu difficile. Côté technique, il s'agit d'une succession de petites cascades, de toboggans et de vasques. Les plus grandes cascades sont des C5, C6, C8 et C17. Par contre, il faut parcourir 3400 m de canyon et descendre un dénivelé total de 420 m. De plus, la marche d'approche est assez longue : il nous faudra 1h30 pour faire les 380 m de dénivelé nécessaire pour atteindre le début de la course. Le retour se fait par un petit sentier qui remonte du fond des gorges jusqu'au village de Marie.
Le canyon est dans l'ensemble joli avec de beaux resserrements et encaissements parfois concrétionnés. L'eau y coule de façon abondante ce qui le rend très aquatique avec plusieurs vasques à traverser à la nage (jamais bien longues). Par contre, sur la première partie, les amarrages sont de mauvaises qualités ou inexistants (sangles ou anneaux de cordes usés et spits vieillots : il vaut mieux rechercher des amarrages naturels), et des pierres instables demandent de l'attention sous quelques cascades, alors que la seconde partie est bien équipée. La longueur du parcours (auquel s'ajoute la marche d'approche) rend le canyon plus physique que d'autres.

Mercredi : balade le long de la côte d'Azur sous la pluie et les orages.

Jeudi : promenade (qui s'avère plus exposée que prévue) dans le vallon de Villette à Perlas puis randonnée sympa autour de Lieuche (l'Arsilane, col du Grand palier, vallon de Chaudanne).

Vendredi : randonnée (630 m de dénivelé) jusqu'à la Tête de Pibossan au-dessus de Saint-Léger (vallon de la Roudoule) puis tourisme dans les gorges de Daluis avec balade du Pont de Berthéou jusqu'au Point Sublime.

haut de page

Canyon de Duranus (vallée de la Vésubie)

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 02 juillet 2017.

miniatureZoom

Question de (re)caler nos techniques, nous attaquons le canyon de Duranus, dans la vallée de la Vésubie ce dimanche matin. Il s'agit d'un canyon d'initiation, avec 55 m de dénivelé et quelques cascades, les plus hautes étant de 11 et 12 m. Des bassins agrémentent le parcours qui reste très sympa à faire.
L'accès se fait par un escalier raide et équipé d'un câble, puis par un ressaut de 10 m pour atteindre le fond de la gorge. Le retour est un peu plus pénible avec une remontée par un sentier pentu jusqu'à la route.

En après-midi, nous faisons une petite randonnée dans le parc du Mercantour (240 m de dénivelé, des parkings du Boréon jusqu'au pont de Peirastrèche), où un chamois joue les vedettes devant une belle cascade.

Le lundi, nous pensions faire le canyon de l'Apocalypse (gorge de la Vésubie) mais le débit est encore trop fort après les orages du samedi. Nous abandonnons donc ce projet et nous retournons dans le Mercantour et montons jusqu'au Lac de Trécolpas puis au Pas de Ladres (819 m de dénivelé – environ 5h00) et nous essuyons un violent orage de grêle vers 2100 m d'altitude.

haut de page