Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

Réunion du CA du CSR BFC

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 19 novembre 2017.
17 personnes présentes à ce conseil d'administration du CSR Bourgogne-Franche-Comté à Cruzilles (71), dont les présidents des CDS39 et CDS70.
Nous avons fait le tour des actions et aides de l'année (stages, camp famille, camp Berger, RIF, EDS25 et EDS70 et commencer à évoquer l'année 2018) et des dossiers en cours (Natura 2000 et conventions avec un exploitant de carrière).
A noter l'organisation d'un colloque «Histoire des désobs» prévu en Saône et Loire en mars 2019.

haut de page

Mont Friloux - découverte de la spéléo

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 13 novembre 2017.

miniatureZoom

Nous sommes 7 à braver la pluie et le vent pour nous rendre au Mont Friloux. A 15h00 nous sommes à L'Isle-sur-Serein pour retrouver Florian. Mais celui-ci n'a pas terminé son travail au restaurant, et nous devons patienter sous la pluie. Nous ne quittons les lieux que vers 16h00 : direction Bierry-Les-Belles-Fontaines.
Sylvain et Ulysse s'équipent rapidement pour conduire Ewan et Hugues à la découverte de la cavité. Les enfants jouent les explorateurs pendant que les « vieux » suivent le rythme comme ils peuvent dans les nombreuses étroitures.
Fredy, Florian et Bruno s'enfonce dans la partie la plus profonde de la cavité, dans le dédale de galeries et en profitent pour faire quelques vidéos et photographies. La cavité alterne passages étroits – où certains ont déjà bloqué sur plusieurs chatières – et galeries plus spacieuses, notamment par la hauteur de voûte. Au bout de 2h30, nous ressortons sous un ciel étoilé : il ne peut plus mais il ne fait pas très chaud.
Les enfants en redemandaient encore...mais il y a école le lendemain. Florian a découvert un nouvel aspect de la spéléo de sa région.
Une bonne petite sortie où il faisait bon se mettre à l'abri sous terre vu le sale temps qu'il régnait en surface !

haut de page

Réunion du club

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 06 novembre 2017.
La réunion débute par un débriefing à froid de l'exercice secours du 21 octobre : différentes vidéos ont été réalisées durant l'exercice, dont l'une de 20 mn représentant l'intégralité des manœuvres techniques dans le puits. Ainsi, chacun a pu constater les points faibles de cette manipulation.
Après cet échange enrichissant, la réunion a été l'occasion de présenter différents diaporamas : week-end en Haute-Saône, désobstruction en Ardèche…
Le programme des activités à venir prévoie une balade au Mont Friloux (en découverte spéléo pour les nouveaux membres), un week-end en Chartreuse, un camp ardéchois à Noël et un autre à Pâque, ainsi que l'Ag annuel avant la fin de l'année.
La réunion s'achève sur quelques dégustations italiennes ramenées par Nico et Delphine, complétées d'une tarte et de ratafias de Denise.

haut de page

Ardèche et Gard

Article publié par A. GUILLON le mercredi 08 novembre 2017.

miniatureZoom

Mardi 31 octobre : rendez-vous à Barjac à 9 h.
Objectif : retrouver un petit porche en falaise dans les gorges de la Cèze, puis l'atteindre sur corde par le haut. Trouvé, mais le surplomb de la falaise interdit un accès par le dessus. Il faudra escalader ... une autre fois. Le niveau de la Cèze est au plus bas. Petite rando au fond des gorges. En chemin vers Planzolles, nous nous arrêtons à St André de Cruzières pour une traversée Cotepatière-aven de la Cocalière. Pas une goutte d'eau !

Mercredi 1er et jeudi 2 novembre : Les tentatives de recherche d'une continuation à l'aven de la Varade, situé à quelques kilomètres des gorges de l'Ardèche, nécessitent de creuser dans l'éboulis terminal. Or, ces travaux peuvent s'avérer dangereux dès lors que la stabilité de l'éboulis n'est pas assurée.

Le Spéléo-Club de Chablis, qui a entrepris des recherches au fond de ce gouffre depuis quelques années, a décidé de sécuriser la zone de travail. La technique retenue est celle pratiquée par les explorateurs de cette région, à savoir la construction d'une structure métallique à même de contenir la poussée des pierriers dans lesquels s'effectuent les travaux.

L'architecture physique de la structure, construite le long d'une paroi, est constituée de cornières d'acier sciées à environ un mètre et boulonnées, supportant un treillis métallique à maillage carré de 20 cm de côté, lequel reçoit à son tour un grillage « à poules ».

La construction sur mesure de cette structure a nécessité deux jours de travail, l'achat des matériaux et la location d'outillages dont nous ne disposions pas.

La poursuite des travaux de recherche peut maintenant être envisagée en toute sécurité.
Au fur et à mesure de l'abaissement du sol, il sera possible de prolonger la structure afin de garantir en permanence les spéléologues contre un glissement de l'éboulis.

haut de page

Grotte de la Roche et boyau terreux – topographie

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 29 octobre 2017.

miniatureZoom

Nous retournons à l'Isle-sur-Serein terminer les topographies des quelques cavités aperçues le 23 et 30 avril dernier.
Nous allons directement à la grande cassure visitée le 23. Après nous être équipés, nous entamons la topographie.
Cette cavité mérite difficilement le qualificatif de grottes. En effet, il s'agit d'un grand décollement de la paroi, dont la largeur varie de 1 à 2 mètres, et la hauteur de 2 à 7 mètres. L'entrée se fait par le plateau : on peut alors aisément descendre un talus pentu et terreux. Au bout d'une dizaine de mètres, une courte galerie, haute d'1,50 m part à l'opposé. En suivant la direction principale, on continue de descendre jusqu'à un cul de sac où quelques chauves-souris et papillons ont trouvé refuge. Il faut alors revenir sur ses pas pour grimper sur plusieurs mètres en opposition dans la fissure. La fracture se prolonge encore vers le nord et redescend vers un petit porche qui donne accès au bas de la falaise. La profondeur totale atteint 9 mètres et le développement mesuré est de 52 m.
Après avoir récupéré nos affaires, nous nous dirigeons alors vers le nord vers un boyau qui s'ouvre à un mètre au-dessus du sol. Avec 50 cm de diamètre, il est confortable à l'entrée, mais il va rapidement en s'amenuisant et au bout de 5 m, il atteint à peine 20 cm de hauteur. Il est habité par des araignées (Meta menardi) et quelques insectes.

haut de page

Formation spéléo-secours Grotte de Nermont

Article publié par B. BOUCHARD le samedi 21 octobre 2017.

miniatureZoom

Journée formation Spéléo-Secours à Saint-Moré, grotte de Nermont.
En matinée, Laurent et Loïc ont équipé en partie la partie verticale.
En début d'après-midi, pendant qu'une équipe préparait la remontée de la civière, Fredy se prêtait au jeu d'être la victime. Une fois sanglée dans la civière nous avons fait un parcours en cavité. Puis Jean-Samuel a pris la place de la victime et nous avons attaqué la remontée en verticale, avec passage par pendule sur un autre atelier, avant redescente de la civière sur corde.
Enfin, Denise a pris place dans la civière, et nous sommes repartis pour un nouveau tour sur corde, plus rapidement car cette fois mieux rodés…
Pendant le rangement du matériel, Samuel et Loïc ont accompagné Jean-Samuel pour sa première remontée sur corde.
Les manœuvres sur cordes ont été filmées et feront l'objet d'un retour et débriefing lors de la prochaine réunion du club.

haut de page