Archives

A la pêche au trou

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 21 mai 2018.

miniatureZoom

Avec un genou en vrac, et question de ne pas rester enfermé par ce beau soleil, il fallait trouver une destination qui ne nécessitait pas trop de marche. En février 2008, nous avions été voir «Le Gourd» avec Pascal et toute sa petite famille, près de Sainpuits. Il s'agit d'une sorte de mare, située à proximité d'une petite route, que nous avait indiquée une habitante du coin, et qui laissait apparaître un beau trou bleu qui ne demandait qu'à être sondé.
Nous partons donc au cœur de la Puisaye, avec une canne à pêche, de la ficelle et un morceau de plomb pour sonder cet abîme noyé qui nous avait intrigué. La végétation a bien poussé autour et les herbes sont hautes. Les arbustes nous obligent à trouver un coin dégagé pour réussir le lancer de notre sonde. Nous nous y prenons à plusieurs reprises pour viser l'endroit où se cache le trou, c'est-à-dire là où il n'y a pas de végétation aquatique qui pousse. Rien à faire, ça ne prend pas : la sonde s'enfonce que de 2 m au mieux : il n'y a donc pas de vide caché sous l'eau (on se demande bien ce qu'il aurait fait là, par ailleurs) !
Nous repartons donc un peu déçu. Au retour, nous nous arrêtons à Lainsecq, donner le bonjour au père Girod qui nous avait indiqué le Puits de Champmartin, visité en 2011. Il est en train de récupérer le miel de ses abeilles et de le mettre en pot. Nous repartons avec un pot d'un kilo. Finalement, la pêche au trou n'a pas été si mauvaise que ça ; nous ne rentrons pas bredouille...